Bienvenue, Visiteur! Inscription RSS
kris.ucoz.org

kris.ucoz.org

Mardi, 2018-12-11
Accueil » Articles » Informatique

Volunia peut-il inquiéter Google ?

Ouvert à tous les internautes en version bêta depuis le 14 juin dernier, Volunia suscite l'intérêt des webmasters qui aimeraient voir arriver enfin un concurrent crédible à Google.

Massimo Marchior, mathématicien italien qui a participé au développement de Google à ses débuts, est à l'origine de ce projet. On peut donc dire avec certitude qu'il en connait un rayon au niveau recherche.

Volunia en chasse de Google

Peut-on penser que Volunia devienne un concurrent sérieux de Google dans le futur ? Pour peu que la rapidité d'indexation de son bot et que la pertinence des résultats soient au rendez-vous, il aura une éventuelle chance de s'imposer auprès des internautes.

Mais pour ce faire, il va devoir séduire ce que je peux appeler trois franges d'internautes : les utilisateurs lambdas, les professionnels et les référenceurs.

Draguer les internautes lambdas

C'est le socle de son éventuelle réussite. Pour relever son challenge, Volunia devra nouer des partenariats. Microsoft, dont le moteur Bing perd chaque jour des parts de marché, serait le candidat idéal. En intégrant par défaut Volunia dans Internet Explorer, il pourrait toucher un grand nombre d'utilisateurs. Ceux qui ont conservé leurs (vieilles) habitudes et qui sélectionnent toujours Internet Explorer au premier démarrage de leur ordinateur.

Un tel partenariat pourrait aiguiser l'appétit de Mozilla. Son entente avec Google est actée pour 3 ans et 900 millions de dollars . Rien ne dit que Volunia n'ait de meilleurs arguments d'ici là. Je m'emballe sans doute un peu mais deux partenariats aussi importants feraient énormément de mal à Google.

Soulager les professionnels

En tant que professionnels du web, et plus particulièrement les e-commerçants dont je parlais dans cet article, l'arrivée de Volunia pourrait être perçue comme une jolie bouée de secours. Vue la tournure que prend l'affichage des résultats de Google et l'omniprésence de ses services payants, les entreprises pourraient retrouver une visibilité bien plus naturelle.

En ce sens, les dépenses de communication seraient effectuées différemment. J'en discutais récemment avec l'un de mes graphistes, les entreprises ne dépensent pas forcément moins, elles le font davantage chez Google.

Attirer les référenceurs

Si Volunia venait à prendre de l'importance, nul doute que les référenceurs s'engouffreraient dans la brèche. Adieu Panda ! Adieu Penguin ! De là à dire qu'il sera aisé de manipuler les résultats Volunia, voire de les spammer, c'est un pas que je ne ferais pas. D'ailleurs, et au vu des mes premières recherches, Volunia se rapproche plus de Bing que de Google pour l'affichage des résultats.


En consultant la requête "creation site internet 78", les résultats de Bing et Volunia sont identiques en première page contrairement à Google :

Et cela s'est vérifié sur plusieurs de mes tests. A croire que Volunia a pompé l'algorithme de Bing :-) Vous noterez également que Google est le seul à ne pas favoriser l'exact match sur le nom de domaine.

Bref, en attendant de voir Volunia faire transpirer les têtes pensantes de Google, continuons de rêver, ça ne nous fera pas de mal. Tout dépendra du degré d'agressivité de la communication de Volunia et du niveau de saturation des visiteurs à propos de Google.

Relayer cet article sur les réseaux sociaux

   



Source: http://blog.infiniclick.fr/articles/volunia-peut-il-inquieter-google.html
Catégorie: Informatique | Ajouté par: ck7up (2012-06-27)
Visualisations: 705 | Commentaires: 1 | Note: 0.0/0
Nombre total de commentaires: 1
0 Spam
1 k2landro  
très intéressant

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent ajouter des commentaires
[ Inscription | Connexion ]